Ardepi, retour à la page d'accueil

Estimer ses besoins en eau

Flux RSSImprimer la page

Besoin en eau et sensibilité au manque d'eau

Parmi les productions  cultivées en PACA, certaines sont très sensibles à un manque d’eau et ont des besoins en eau élevés (pommiers, maïs…). D’autres, aussi sensibles au stress hydrique, ont des besoins plus faibles (légumes).

La sensibilité au manque d’eau est souvent liée à des stades précis de la plante déterminants pour l’obtention de la quantité ou de la qualité recherchée.


Les conseils de l'Ardepi : estimer les besoins en eau de votre culture

Ces besoins sont satisfaits par, les réserves hydriques du sol, les pluies et, à défaut, par l’irrigation.

Une formule à connaitre ! 

Kc x ETref

  • Kc = coefficient cultural, fonction de la culture et de son stade végétatif
  • ETref = évapotranspiration de référence (autrefois nommée ETP, Évapo Transpiration potentielle). Elle se calcule à partir des données climatiques (température, humidité de l’air, vitesse du vent, ensoleillement). Pour la région Provence Alpes Côte-d’Azur, ETref est consultable sur le site du CIRAME

Un exemple pour comprendre

Pour une culture de melon entre les stades "fin de grossissement des fruits" et "début récolte"

Pour 1er juillet 2010 à Villelaure (84), ce jour-là, ETref = 5,6 mm/j

⇒ A ce stade, Kc = 0,6

⇒Le besoin en eau pour cette journée = 0,6 x 5,6 = 3,4 mm

Il convient bien sûr de déduire une éventuelle pluviométrie survenue dans les jours précédents et de tenir compte de la capacité de rétention du sol.

Contact

Le référentiel

Un outil indispensable pour évaluer ses besoins : un référentiel sur les besoins en eau d'irrigation des principales cultures de la région.

Par secteurs géographiques et selon 2 facteurs importants :

  • l'année climatique : une année médiane et une année sèche
  • la capacité de rétention du sol : un sol profond et un sol plus superficiel.

Un document édité par la Chambre régionale d'agriculture Provence-Alpes-Côte d'Azur et réalisé en partenariat avec l'Ardepi, le CIRAME et les Chambres départementales.

Télécharger le référentiel